• Trop gâté? #blablas du dimanche #1

    Un nouveau rendez vous se profile dans le coin... Les Blablas du dimanche! Ce rendez vous est une idée d'une blogueuse que j'aime beaucoup: Ma vie de maman-louve !

    Chaque semaine un thème et un petit blabla à écrire pour le dimanche! Des thèmes très différents toutes les semaines, ce qui permet de parler de tout tout tout! Bref, du vrai blabla!

    Bon soyons réalistes, je ne participerai probablement pas à ce rendez vous TOUTES les semaines... Non pas l'envie qui manque, juste le temps! lol

    Bref, ce dimanche nous allons nous poser une question: Trop gâté?

    La fête des mères étant aujourd'hui, je me suis demandée si j'allais être trop gâtée! Mais je n'avais pas de quoi faire un article car la réponse se résume en quelques lignes: Je ne suis évidemment pas trop gâtée! Je mérite bien tous les cadeaux que je vais avoir aujourd'hui... 10 ans que je suis maman, 10 ans que je fais au mieux pour mes enfants, que je ne dors plus profondément, que je ne mange plus de bonbons n'importe quand dans la journée pour montrer l'exemple, que je fais d'énooooormes efforts pour ne plus (ou presque) dire de gros mots, bref, je les mérite ces cadeaux! he (Bon au moment où j'écris ces lignes, je n'ai pas encore reçu tous ces sublimes présents que j'imagine, verdict dans quelques heures! tongue)

    Trêve de plaisanterie! Peut on trop gâter nos enfants? Pour moi la réponse n'est pas si simple. Je pense que comme beaucoup de choses, cela dépend de comment c'est fait. J'ai envie de faire la différence entre "gâté" et "pourri gâté".

    Nos filles, clairement ont été et sont encore gâtées... un peu... voire beaucoup! Par nous, par leurs grands parents, par leurs tatas et tontons, par leurs nounous, etc... MAIS, j'aime à penser qu'elles ne sont pas "pourries".

    Je m'explique: Nous n’accédons pas systématiquement à toutes leurs demandes! Au moment de Noël et de leurs anniversaires, les filles font une liste, puis nous achetons ce que l'on peut selon le budget fixé. Pour ces occasions, elles peuvent choisir ce qu'elles veulent. "L'utilité" n'entre pas en ligne de compte (par exemple Cacahuète a eu un Hatchimal... je ne vois absolument pas l'intérêt, mais elle nous en parlait en boucle depuis 1 an et j'ai pu l'acheter pendant le blackfriday avec 60% de réduction alors...). En revanche il y a des vétos (tablette, consoles de jeux, etc...).

    Lorsqu'elles souhaitent acheter quelque chose en dehors de ces fêtes, nous en discutons ensemble. Très souvent nous arrivons à la conclusion qu'elles peuvent attendre une fête pour le demander, car il n'y a pas une réelle utilité, que nous n'avons pas un budget à rallonge, et qu'elles ont déjà beaucoup de choses pour jouer à la maison. Parfois elles prennent la décision de l'acheter avec leur argent (argent de la petite souris, pièce ou billet donné par la famille de temps à autre, etc...) et nous les laissons faire. D'autres fois, on achète nous même car différer n'a pas d'intérêt: Lorsque l'on découvre un nouveau jeu de société par exemple, qu'on adore et avec lequel nous allons pouvoir jouer en famille... ou alors les livres: Crevette a découvert une nouvelle série de bouquins (je vais bientôt vous en parler dans un autre article d'ailleurs). Elle est devenue fan! Je ne me voyais pas lui dire d'attendre 6 mois pour avoir les livres suivants de la collection! Impossible de les trouver dans les bibliothèques et médiathèques autour de chez nous... Nous lui avons donc offert, pour son plus grand plaisir. A chaque livre nous avions le droit à une explosion de joie et des mercis à n'en plus finir (puis un grand silence pendant quelques heures étant donné qu'elle était plongée dans son livre he)

    Voilà donc comment nous fonctionnons. Nos puces sont effectivement bien gâtées, mais connaissent la valeur des choses. Elles partagent beaucoup, souhaitent donner leurs affaires lorsqu'elles sont trop grandes pour y jouer, et n'ont pas de demandes démesurées.

    Alors je vous parle exclusivement de choses matérielles, car pour moi, ce sont les seules qui m'ont posé question. Pour le reste ça me paraît une évidence: le temps passé ensemble, les câlins, les discussions, les balades, les activités extra scolaires qui font de nous des taxis, etc... Bref, tout cela, il n'y a pas besoin de calculer, pas besoin de faire attention ne pas trop en donner justement de peur que ce soit TROP... Tout cela ne peut pas être trop... Nos enfants ne vont pas être "pourris gâtés" si nous nous occupons d'eux au maximum de nos possibilités, bien au contraire, ils vont se rendre compte que le plus important pour être heureux, ce n'est pas ce que l'on peut acheter! Donc allons y: Gâtons nos enfants en leur donnant le plus de temps possible!!!

    Un article un peu décousu, mais c'est le principe du blabla non? N'hésitez pas à commenter pour me donner votre avis sur ce sujet!

    Et un grand merci à Ma vie de maman Louve !

     Vous pouvez me rejoindre sur ma page FB:  Méli mélo de ma vie, me suivre sur Twitter: @melimelodemavie et également sur instagram: melimelodemavie

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Mai à 21:44
    Calouve

    Coucou, et merci pour ta participation!

    Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as écris, je m'y retrouve entièrement, même si mes enfants sont un peu plus petits. Ils connaissent la valeur des choses, et ont conscience d'avoir de la chance. Ils sont gâtés, mais pas pourris :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :